genius woman

LA TRINITE DU VIDE.

Comme une valse cerner,
Pétrit dans cette masse de glaise,
Tirailler par mes émotions,
La trinité du vide,
Projeter sur un écran vacant…

La salle est vide,
Ces trois personnages,
Je les connais si bien,
C`est encore moi
C est homme qui a la peau sur ces os.

Cette femme accrocher a mon bras,
Briser aux genoux ensanglantés,
Innocence, jeunesse qu’elle n`a jamais connut,
C est encore moi,
Suspendu dans le vide…

Et ce vieillard qui refuse la certitude,
Fébrile, accrocher au néant,
La main posée sur mon épaule,
C est encore moi,
La trinité du vide…

Et cette œuvre, Ravager
Comme une plaie ouverte,
Ou la vie crache son venin,
C est encore moi !
Maudite peut être, mais moi je l` aime….

Copyright@H.NaudetDitMargot.
 

Author's Notes/Comments: 

DEDICATED TO 1 OF THE FEW REAL GENIUS OF THEIR TIME, CAMILLE CLAUDEL, I CAN NOT THINK OF ONE MOST AWFULL LIFE ENDING, 30 YEARS OF CREATIVITY, 30 YEARS OF BEING LOCK INTO A SPYCHIATRIC HOSPITAL. IT IS TRUE, C EST VRAI, ON VOUS A BAFOUILLER, PARCE QUE VOTRE GENIE ETAIT TROP GRAND ET TROP DURE A COMPRENDRE POUR SON TEMPS, HOW IRONIC, YOU MIGHT NOT HAVE HAD A PROPERT GRAVE, INSTEAD, THEIR DISHED YOUR BODY INTO THE COMMUNAL FOSSE/ GRAVE, WITH THE TRAMPS, THE UNKNOWS, THE LOST SOULS, AND SOMETHING IN ME, MAKE ME HAPPY TO KNOW U ARE WITH THE REAL TRUE FIGHTERS. U ARTS IS AS BEAUTIFUL AS U WERE ALIVE.
HXXX

View crowpied's Full Portfolio